jeudi 4 octobre 2012

Destination-Gatineau

Ma vision du projet Destination-Gatineau/Tout-Gatineau, est une bonification des deux propositions actuellement sur la table: Je propose d'étendre ce que le maire propose jusqu'au secteur Gatineau et Aylmer via les berges de la rivière des Outaouais.

Selon ma perception, la "phase un" va jusqu'à Aylmer et est déjà réalisée, il s'agit de la piste cyclable. Nous pouvons déjà partir du "Destination-Gatineau" proposé par le maire et aller jusqu'à la Marina d'Aylmer (qui a seulement besoin d'un peu d'amour pour atteindre son plein potentiel) avant même de penser à en construire une nouvelle dans le secteur du Centre ville. C'est ce qui est demandé par les conseillers d'Aylmer depuis longtemps.

Puis, nous pourrions compléter avec le projet des berges tout le long du parc Jacques-Cartier avec la revitalisation de la rue Jacques-Cartier, qui est déjà engagée en tant que "phase deux". et ainsi de suite. C'est un peu aller chercher la partie proposée par Action-Gatineau, mais en modération. Un site interlié par une thématique, la rivière.

Ma proposition c'est aussi que l'archéologie ait une place importante dans le projet. Ce serait quelque chose qui permettrait de voir le site se transformer avec les années et puis qui inciterait les gens à revenir vers le site plusieurs fois pour le revisiter et y participer.

Suite au colloque Revitalisation des rues principales à Québec, nous avons affirmé qu'un projet touristique de revitalisation doit en premier lieu être identitaire et créé pour les citoyens. Donc avec ce projet nous aurions l'opportunité d'impliquer les écoles et l'Université du Québec en Outaouais via des programmes d'études orientés vers l'archéologie, l'anthropologie et nous pourrions même aller aussi loin que recréer le site de rassemblement des Premières nations.

La possibilité que "Fêtes et festivals" développe un festival identitaire qui mettrait en valeur nos racines avec les Premières nations serait très intéressant et réaliste. Ceci pourrait attirer des touristes qui verraient différentes nations autochtones se rassembler en canot et peut-être même assister à un Pow-Wow traditionnel plutôt que se rendre sur des sites dans d'autres villes pour voir des reconstitutions semblables. Après tout, noud avons déjà découvert ce site dans une fouille.

Nous devons grâce à ce projet déterrer nos racines, créer un nouveau lieu d'appartenance aux Gatinois, enseigner l'histoire aux nouveaux arrivants, aux touristes et aux citoyens. Notre histoire identitaire qui pourrait faire référence à la période de la drave, des descentes de pitounes, de Jos Montferrand, etc.. On doit y rassembler les nations qui ont fait notre région. Et pour cela, je crois que ça mérite un peu plus qu'un musée identitaire comme le propose le projet Destination-Gatineau.

Lors de mes rencontres avec les gens de la société d'archéologie de l'Outaouais, ils m'ont affirmé que le potentiel archéologique de l'Outaouais est une véritable mine d'or. Ce serait un peu étrange de planter des fleurs par-dessus une histoire qui doit être déterrée et découverte, non? Une histoire qui en elle-même serait un jardin extraordinaire.

Je vous invite à participer en grand nombre aux consultations publiques; ensemble nous pourrions découvrir un nouveau Gatineau.

Sylvie