lundi 19 novembre 2012

Budget 2013 et discussions animées au Conseil municipal


Il va sans dire que la dernière semaine au Conseil municipal n’était pas facile.  Une préface à l’année électorale qui nous attend? Peut-être, mais personne ne souhaite être pris en otage par les jeux de puissance des futurs candidats à la mairie.

Je prends mes distances et je regarde les vrais enjeux et les problèmes à résoudre. Mais avant tout, je dois avouer que le budget est bon dans le sens qu’il remplit sa mission. Il pouvait certainement prendre un virage plus social et les organismes communautaires ainsi que nos citoyens fragilisés en auraient récolté les bénéfices, mais cela n’a jamais été l’objectif du budget, ni du maire actuel, tel qu’illustré lors de sa dernière campagne électorale.

Il est important de faire des énoncés clairs et vrais lorsque l’on revendique des idées d’oppositions.  Il faut aussi connaître les initiatives en place ou en cours d’action. Je crois sincèrement que le manque de vision d’ensemble est à la base de la discorde au Conseil municipal de Gatineau.

Il faut rassembler les idées, les besoins, les intérêts et les élus  pour en faire une vision commune.  Je suis convaincue que la Ville doit arrimer et orienter ses politiques, ses commissions et les comités vers des objectifs communs. 

Je crois qu’il est possible qu’une ville rencontre son mandat premier de fournir de l’eau potable, des égouts sanitaires, de la sécurité grâce aux policiers et aux pompiers et des infrastructures pour le transport.  Elle peut aussi offrir des loisirs, des sports, de la culture et tout autre service qui aide à l’épanouissement et au sentiment de bien-être de la population.  Mais elle est aussi capable de soutenir la lutte contre la pauvreté via la politique d’habitation (déjà en cours), la politique de développement sociale (déjà en cours), la politique alimentaire avec l’agriculture urbaine (à l’étude) et un plan de développement d’économie sociale (aucune mesure entreprise).

Il s’agit de donner une place à tout et de se doter d’une vision stratégique, complète et globale.  Ceci est facilement atteignable lorsque le leadership est soutenu par une personne de vision et d’action qui prend sa place. Gatineau a besoin d’une équipe qui partage ses valeurs. Nous avons besoin d’un Conseil qui représente la diversité de notre population; plus de femmes et des personnes de culture différentes avec des besoins différents. Je garde mon objectif d’augmenter la participation des femmes en politique municipale et de travailler à la mise en place d’une nouvelle vision pour Gatineau. J’invite les gens de chez-nous à prendre leur place.

Moi je prends toute ma place!