samedi 20 septembre 2014

L’augmentation des taxes à Gatineau, pour ou contre?

Je me dois de répondre à ce problème en deux temps.

Dans un premier temps

Je comprends que le maire Pedneaud-Jobin veut suivre sa ligne de parti, mais je crois sincèrement que l’on ne peut pas se permettre d’augmenter autant les taxes, les citoyens sont déjà trop taxés.

« Monsieur le Maire, il y a façon de diminuer certaines dépenses sans couper dans les services au citoyen en éliminant le gaspillage et en priorisant nos actions. C'est la chanson répétée par nos citoyens qui ont besoin d’un leader qui peut faire des choix et reconnaître les vraies priorités. »

Quand je pense aux jeunes ménages payeurs de taxes que je connais à Gatineau, je suis persuadée qu’ils auront plus de tracas avec cette hausse de taxes, tout simplement parce qu’avec un ou même deux revenus moyens, ils seront obligés de couper dans des dépenses essentielles pour la famille, comme leur épicerie de la semaine ou l’achat de vêtements pour les enfants.

Et que disent les aînés? Que les augmentations de taxes annuelles ont de plus en plus un effet inquiétant sur leur budget. Ils vivent avec un revenu fixe qui n’augmente pas au même rythme que nos taxes. 

C'est déraisonnable pour les citoyens

L’augmentation de 1% de plus que l’IPC est trompeur dans ce cas, car l’IPC est plus haut cette année en 2014. Augmenter plus que le cout de la vie, c’est injuste pour les citoyens n’auront pas plus de services pour autant!
  • Je crois qu’il est prématuré d’annoncer le taux d’augmentation aux contribuables. 
  • Il est important de garder une ouverture durant les débats sur le budget. 
  • Il est dommage que notre maire adopte une ligne dure pour augmenter                                  les taxes selon sa promesse électorale de l’IPC + 1.              
Dans un deuxième temps

Les augmentations de taxes d’Action Gatineau pourraient faire diminuer les revenus de la VILLE et créer un déficit l’an prochain! Cela décourage tellement l’investissement, le travail et la croissance que les revenus de la ville chutent.

Les économistes parlent de la courbe d’Arthur LAFFER, économiste – voir le graphique au bas

En bref, trop de taxes mange les revenus des taxes. 
Et on pourrait se retrouver avec un déficit l’an prochain!

J’invite donc le maire à trouver d’autres solutions que d’augmenter les taxes de manière aussi importante.

IL FAUT UN EXERCICE RIGOUREUX DE RÉVISION DES DÉPENSES À LA VILLE DE GATINEAU. CELA N’A PAS ÉTÉ FAIT DEPUIS LONGTEMPS. EN S'ATTAQUANT AU GASPILLAGE, ON POURRAIT ÉCONOMISER BEAUCOUP D’ARGENT et ÉVITER DE TROP AUGMENTER LES TAXES!

Sylvie Goneau, conseillère, district de Bellevue

La courbe de LAFFER



Explication simple :
Lorsque les prélèvements obligatoires sont déjà élevés, une augmentation du taux d’imposition conduirait alors à une baisse des recettes de l'État, parce que les agents économiques surtaxés seraient incités à moins travailler (cela ne vaut plus la peine de travailler si la progression des gains issus du travail diminue pour une unité supplémentaire de travail effectué).