jeudi 23 octobre 2014

Les feuilles changent de couleurs en ce 23 octobre

Les feuilles changent de couleurs dans la région de la Capitale nationale tout comme dans le reste du pays. Mais le paysage n’est pas la seule chose à changer en ce 23 octobre 2014, la vie des Canadiens aussi!

Au lendemain des événements survenus à Ottawa, juste quelques jours après la tragédie à Saint-Jean-sur-Richelieu, ce qui s'est passé me laisse une inquiétude et une grande tristesse. Comme parents nous ressentons le besoin de protéger nos enfants, notre famille. Et dans notre pays, cette préoccupation s’étend à nos amis et connaissances.

Nous sommes et nous restons une nation libre


Il est difficile de concevoir notre nation autrement qu’une nation libre et munie de choix démocratiques. Cette liberté est soutenue entre autres par nos enfants, nos familles, nos amis militaires. Ils ont un rôle important à jouer pour maintenir notre liberté et ceci est encore plus vrai à la suite des événements survenus cette semaine.


Mais comme mère, je suis consciente que la sécurité et la liberté de nos enfants prend une autre réalité lorsqu’un de nos enfants s’engage à servir son pays. Nous croyons que les enfants sont en sécurité ici au Canada et en danger seulement lorsqu'ils sont déployés dans un pays en guerre. Comment gérer l’inquiétude lorsque l’ennemi est dans notre cour?

J'ai foi en nos bénévoles et en nos militaires

Bénévole pour l’Ambulance Saint-Jean, je côtoie régulièrement des militaires, eux aussi bénévoles, et je vous dirais que mon inquiétude va aussi pour eux. Ce sont des gens sur le terrain qui assurent notre sécurité dans leur travail et qui le font aussi bénévolement dans leur temps libre. Plusieurs sont présents avec leur famille comme secouristes lors des festivités gatinoises et ottaviennes.
Il faut aussi parler de nos citoyens militaires. Notre région accueille un grand nombre de familles venues servir leur pays. Je m’inquiète pour leur santé, leur qualité de vie et leur avenir. Ils sont présents dans nos associations, dans nos activités citoyennes, dans nos vies. 


Comme élue, je suis fière de les compter parmi mes citoyens, mes voisins, mes amis. 
Je suis tout de même rassurée que cette remise en question, cette capacité de ressentir de la tristesse, de la compassion pour notre voisin soient à la base de notre force et de nos valeurs. Cette capacité d'être solidaire et fier de notre identité face à l’adversité sera en fin de compte notre sauvegarde.

Je vous offre mon appui et mon espoir pour l'avenir

Il faut faire preuve de courage, d’empathie et surtout de sagesse pour assurer un avenir dessiné à notre image pour nos enfants et petits-enfants. Je tiens à vous offrir mon appui, mon écoute et surtout mon amitié pendant cette période difficile et je nous souhaite à tous la force et la détermination pour poursuivre notre vie démocratique!