mardi 30 juin 2015

Nos municipalités au cœur du débat pendant les élections fédérales 2015

Au début du mois de juin 2015, près de 2 000 maires et dirigeants municipaux représentant petites et grandes municipalités de partout au Canada se sont réunis et ont demandé d’une seule voix un débat des chefs fédéraux portant sur les enjeux qui touchent les Canadiens dans leur vie quotidienne.

Accédez au document fort pertinent de la Fédération canadienne des municipalités

« Miser sur les municipalités - Feuille de route pour des villes et des collectivités fortes » On y explique comment « Les villes et les collectivités canadiennes sont des moteurs d’innovation et de croissance » et qui propose, entre autres, des solutions municipales pour la création d’emplois et la croissance à l’échelle locale.

Des enjeux locaux et à portée nationale ont été discutés
  • La création d’emplois
  • L’accès au logement abordable
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • La sécurité de nos collectivités. 

Pourquoi? Parce qu’ils sont communs aux villes et collectivités d’un bout à l’autre du pays, et que la force du Canada se définit par celle de nos municipalités.

En tant que 3e vice-présidente de la FCM, je joins ma voix à celle des maires de tout le Canada pour demander aux chefs des partis de consacrer un débat sur les moyens pour optimiser la collaboration entre le gouvernement municipal et le fédéral ainsi que nos enjeux communs.


















De par sa proximité avec la Capitale nationale, il est plus qu’indispensable que Gatineau prenne position sur les enjeux fédéraux que la Fédération canadienne des municipalités défend au nom de tous les Canadiens.

Pour une économie florissante, il faut un débat

Nous souhaitons élever nos familles dans des quartiers sûrs et dynamiques. Nous voulons une économie florissante et créatrice d’emplois de qualité. Nous croyons que tous méritent un toit au-dessus de leur tête, un environnement sain, une eau potable propre et des baignades sécuritaires pour nos enfants pendant les vacances d’été. 



En outre, nous savons que notre pays peut être un acteur de premier plan sur la scène internationale pour pouvoir profiter de liens à l’échelle mondiale. Nous croyons que tous ces objectifs transcendent les lignes partisanes et justifient un débat sur les moyens de les concrétiser.


















On veut connaître la vision des partis

Les élections fédérales de cet automne seront âprement disputées. Dès lors, j’aimerais que chacun des chefs de partis fédéraux partage sa vision pour nos villes et nos collectivités, advenant son élection comme premier ministre. 
  1. Comment leur gouvernement travaillerait-il avec les municipalités pour créer des emplois et stimuler la croissance économique?
  2. Comment s’attaquerait-il aux défis du changement climatique, des échanges commerciaux, des investissements? 
  3. Comment collaborerait-il avec Gatineau pour en faire un endroit plus vert? 
  4. Comment participera-t-il aux mises à niveau de nos infrastructures désuètes, de nos installations pour eaux usées, de nos infrastructures pour le transport en commun?
Gatineau doit être au centre de leurs préoccupations

Tout cela revêt une importance primordiale pour Gatineau. Il est plus que jamais temps de prendre notre place comme ville face au gouvernement fédéral. C’est pour cette raison que je déposerai une résolution d’appui à la FCM au prochain conseil municipal pour qu’un débat sur ces enjeux, ceux de tous les Gatinois, soit tenu avant les prochaines élections fédérales de cet automne.

Les collectivités d’aujourd’hui sont le Canada de demain. Le débat commence ici – dans les endroits où vivent, travaillent, jouent et rêvent les gens. Des endroits où l’on peut exploiter pleinement le potentiel de notre pays.

J’aimerais vous inviter fortement à signer la pétition Fier de vivre ici pour favoriser l’essor économique de notre ville.