samedi 11 juin 2016

Compte-rendu du Congrès annuel de la FCM à Winnipeg 

Vous savez probablement que j’ai participé comme déléguée de la Ville de Gatineau au congrès annuel de la FCM à Winnipeg la semaine dernière.

Le dimanche 5 juin, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a clôturé son congrès annuel, avec la tenue des élections du conseil d’administration et des officiers. Je suis fière d’annoncer que je suis maintenant élue au poste de 2e vice-présidente de la FCM.

Plus de 1 600 dirigeants municipaux de partout au pays ont participé au congrès afin de discuter des priorités et des mesures à prendre pour renforcer le pays et nos collectivités. 

Le premier ministre Justin Trudeau a prononcé l'allocution d'ouverture du congrès et nous a livré un message qui a fortement encouragé tous les élus municipaux. Ceux-ci ont beaucoup apprécié que le premier ministre fasse ressortir le rôle des décideurs locaux dans la détermination des priorités en matière d'infrastructures. Il a également souligné à quel point il sera important que les paliers fédéral et municipal travaillent ensemble à la prochaine phase des investissements dans les infrastructures pour assurer de bons résultats aux Canadiens.

Comme Officier à la FCM, j’ai eu le privilège de le rencontrer et de réitérer l’importance de travailler ensemble pour faire avancer nos dossiers et mieux servir tous les Canadiennes et Canadiens.  Nous partageons tous la même vision.

Je serai très heureuse de servir au conseil d'administration de la FCM pour continuer à resserrer notre partenariat avec le gouvernement fédéral et renforcer le rôle des villes et collectivités dans l’édification de notre pays. Cette nouvelle ère de partenariat avec Ottawa aura des avantages positifs et directs pour les résidents de Gatineau.

Les délégués au congrès ont également pu écouter les propos des représentants des autres partis fédéraux, en plus de s'entretenir avec des ministres fédéraux sur des questions cruciales qui amélioreront la qualité de vie pour les citoyens de nos collectivités et aideront à la croissance économique.


Nous avons eu l’opportunité de rencontrer et d’échanger individuellement avec Amarjeet Sohi, ministre responsable des Infrastructures et des Communautés, ainsi que les chefs de tous les partis d’opposition.  














Le chef du NPD, Thomas Mulcair, a réitéré son appui aux municipalités canadiennes pour des villes vertes, des initiatives en logement abordable ainsi que des infrastructures, alors que la chef du Parti vert, Elizabeth May, a démontré ses connaissances et sa grande compréhension des enjeux municipaux lors d’une discussion à ce sujet.


Les membres de la FCM ont abordé des discussions avec les partenaires fédéraux sur la phase 2 du plan fédéral qui sera axé sur des investissements à long terme dans nos collectivités.

Les municipalités ont martelé l'importance d'établir des modèles de financement souples, prévisibles et durables pour ces importants programmes. Un modèle comme le transfert du Fonds de la taxe sur l'essence leur semble un choix logique, puisqu'il a prouvé son efficacité pour produire des résultats pour les Canadiens.

J’ai eu le plaisir de faire présenter Elizabeth May aux congressistes, la remercier et lui remettre un cadeau de reconnaissance et remerciement pour être venu nous parler.

Le dernier jour du congrès, les municipalités membres ont élu Clark Somerville (conseiller régional de Halton Hills (Ont.)) à la présidence de la FCM. M. Somerville œuvre en politique municipale depuis 1996 et est membre du conseil d'administration de la Fédération canadienne des municipalités depuis 2008.

Le président Somerville a décrit ses priorités pour l'année à venir, entre autres celle de travailler étroitement avec le gouvernement fédéral d'ici au budget fédéral 2017 afin de mettre au point des stratégies qui assureront des investissements stables et de longue durée dans les infrastructures, tout en poursuivant également nos efforts de lutte contre les changements climatiques. Il a souligné l'importance de veiller à ce que les droits et les aspirations des Autochtones fassent partie des facteurs intégrés à part entière dans les politiques et pratiques municipales. De plus, le président Somerville a fait valoir à quel point il est important d'assurer une plus grande représentation des jeunes, des femmes et des nouveaux Canadiens dans les gouvernements municipaux, c’est une préoccupation que nous partageons.  Je travaille pour augmenter la participation des femmes dans toutes les sphères de haute gestion, ainsi qu’en politique.

Dans un élan de solidarité avec les élus, les premiers intervenants et les bénévoles de Fort McMurray, les élus municipaux leur ont rendu un hommage bien mérité, soulignant la résilience, la collaboration et le leadership dont ils ont fait preuve lors de l'évacuation nécessitée par les feux de forêt qui ont ravagé la région.  Au cours d'une cérémonie spéciale organisée dans le cadre du congrès, le conseiller Allan Vinni de Wood Buffalo a accepté cet hommage public au nom de la mairesse Melissa Blake et de ses autres collègues du conseil municipal.  Le maire Omer Moghrabi de la municipalité de Lac La Biche et le maire Don Iveson de la Ville d'Edmonton, ont aussi été honorés pour leur soutien extraordinaire à la population de Fort McMurray.  

Voici quelques activités auxquelles j’ai pris part durant mon séjour

Comme troisième vice-présidente, on m’a confié les allocutions de remerciement et de clôture du congrès, à la suite du dernier discours politique. Sur la photo, vous pouvez me voir prendre la parole lors de l’ouverture du Salon des exposants. Un endroit où on retrouvait une foule d’idées lumineuses.



À ce sujet, qui dit que l’autobus doit être inconfortable? Voici un modèle complètement électrifié pour circuler à l’intérieur des quartiers et se rabattre sur de plus grands réseaux. La grandeur réduite permet de minimiser les vibrations dans les secteurs résidentiels, réduire les gaz à effet de serre et épargner l’impact sur le pavage de nos rues.





Que dire de nouveau sur le Comité pour accroître la participation des femmes en politique municipale, un de mes combats!  Un panel de discussion qui incluait la ministre de la Condition féminine, Patricia Hajda, nous a tous fait réfléchir dimanche matin.


La plus jeune avec les cheveux longs est la conseillère municipale montréalaise Marie-Ève Brunet.  C’est grâce à elle que le ministre Martin Coiteux a modifié le projet de loi 83 pour inclure un congé parental de 18 mois pour les élus. Une belle réussite de la ville de Montréal.  Bravo Marie-Ève!  Montréal, avec plus de 100 élus, atteint presque la parité au conseil, ainsi que dans les commissions et les comités. Gatineau a des leçons à prendre de Montréal…














Samedi je faisais une visite en compagnie de mes collègues du conseil à la Bibliothèque du millénaire. En entrant, le mur est tapissé de petites peintures, une superbe mosaïque avec différentes images. La culture est très bien valorisée.


















Nous continuons notre exploration du centre-ville pour se retrouver sur une place publique où la scène elle-même est une œuvre d’art. 



Au cœur du district Exchange avec les édifices patrimoniaux, où la modernisation habite une place publique.  En cette belle journée, nous nous sommes retrouvés dans un marché public où artisans, citoyens et marchands sont invités à vendre leurs antiquités.
 Sur la scène les artistes animent parents, enfants et vieillards tous regroupés pour un temps de repos.                                                                                            


Qui a dit qu’un pont doit servir seulement aux véhicules?

Sur la rue Provencher à Winnipeg s’étend un pont piétonnier à côté d’un pont pour véhicules. Son architecture est intéressante et au milieu, on retrouve un restaurant avec vue sur la rivière, ou je devrais plutôt dire suspendu au-dessus de la rivière.

 
 













Nous pouvons rêver un jour que notre région ait comme acquis une infrastructure qui relie les deux côtés de la rivière avec une attention particulière pour le piéton, le cycliste, en lien avec le transport en commun. Nous devrons aussi considérer les besoins du transport lourd, question de sécurité pour notre centre-ville et ses occupants.

Devinez quoi : à Winnipeg aussi on retrouve des tours modernes près d’édifices patrimoniaux!




À chaque rencontre, un arbre est planté dans la municipalité que nous visitons. Arbres Canada travaille avec les employés de la ville pour trouver un emplacement idéal ainsi que la bonne essence d’arbre. CN est le commanditaire. Sur la photo, on retrouve notamment, à droite, le président de la FCM, Raymond Louie, et le président d'Arbres Canada, Michael Rosen.



La FCM tiendra son prochain congrès annuel du 1er au 4 juin 2017, à Ottawa, alors que se dérouleront les célébrations du 150e anniversaire du Canada. J’espère que Gatineau sera en mesure d’accueillir les francophones et francophiles de partout au Canada lors d’une réception sur notre territoire. Je travaille avec les services de la ville et les responsables de la FCM pour que nous soyons choisis comme hôte de cette réception.  Nous aurions ainsi l’opportunité de démontrer le dynamisme, la beauté et la diversité de Gatineau.

Comme vous pouvez le constater, il est bien que Gatineau ait un siège privilégié à la table de l’exécutif de la FCM. Nous sommes partie prenante des décisions, des orientations et des discussions avec les décideurs au plus haut niveau du gouvernement fédéral.  Il est important pour moi de toujours bien préciser qui je vous représente en premier lieu et pour cette raison, je suis toujours annoncée comme conseillère de la Ville de Gatineau avant mon titre d’officier.

Après tout, je suis là pour vous, pour Gatineau, pour représenter le Québec et joindre notre voix à une famille nationale.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de chef de file du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement que les municipalités sont importantes.